bruyère

ERICACEAE Calluna vulgaris

Le mot erica serait dérivé du verbe grec qui signifie briser, faisant allusion à la vertu que l’on attribuait au- trefois à la bruyère, de briser les calculs urinaires. Quant à l’autre dénomination calluna, ce mot viendrait du grec calluno : balayer (allusion à l’utilisation des rameaux de bruyère comme balai).

Cette plante est diurétique et dépurative. On la conseille en cas de cystite, infections urinaires, goutte et rhumatismes. C'est un antiseptique et sédatif des voies urinaires. On utilise les sommités fleuris.

 

Floraciel, l'Eveil de Soi par guidance- soins floraux et soins harmonisants    la Fée des Chons

spampoison

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site