Matricaria chamomilla

ASTERACEAE Matricaria chamomilla L. -matricaire camomille, petite camomille

Le bessat 42 (prairie)- 31 aout 2008

description

floraison mai à octobre- plante annuelle- tige glabre- plante fortement aromatique- feuilles inférieures en rosette, sessiles, alternes, feuilles divisées/ 2-3 pennées, en lanière- capitules de 3cm à ligules blanches se rabattant en fin de floraison, 12 à 20 languettes, receptacle creux

autoécologie

décombres, chemins, plaines, terrains vagues

mythologie

Les Egyptiens l'avaient dédiée au soleil en raison de son efficacité contre les fièvres; Dioscoride et Galien la préconisaient dans le même domaine et aussi contre les courbatures ou les troubles féminins (d'où son nom savant de Matricaria chamomilla).

Les médecins d'autrefois tenaient la camomille pour « un médicament précieux » et la prescrivaient souvent, mais à des doses beaucoup plus concentrées que celles auxquelles on a habituellement recours et qui, ainsi préparées, donnent une tisane « résolument inerte », selon le docteur Leclerc qui la définit comme une « mixture anémique qu'on obtient en semant parcimonieusement quelques fleurs à la surface d'un océan d'eau chaude »...

L'usage le plus insolite que l'on puisse faire d'une infusion de cette herbe est encore celui qui consiste a s'en laver les mains pour ensuite entamer une partie de cartes avec des chances certaines de gagner.

plante antispasmodique, anti-inflammatoire, aide à la digestion et à faciliter respiration

 

Floraciel, l'Eveil de Soi par guidance- soins floraux et soins harmonisants    la Fée des Chons

spampoison

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site