Classification

On compte plus de 400 000 espèces végétales (en y incluant les champignons).

Les végétaux sont regroupé en taxons (voir taxinomie) :

  • embranchement
  • classe
  • ordre
  • famille
  • espèce
  • genre

Il existe 2 grands groupes de végétaux :

  • les thallophytes : plantes dites "inférieures" non vascularisée, sans feuille ni racine. Ce groupe comprends les mousses, lichens, algues et champignons.
  • les embryophytes : plantes terrestres, embryon végétal comprenant tige, racine et feuille. Ce groupe est subdivisé en cryptogame et phanérogames

Les cryptogames comprennent les bryophytes = les mousses; ptéridophytes = fougères; mycophytes = champignons et phycophytes = algues. Les phanérogames correspondent en grande partie aux plantes à fleurs ou spermatophytes (fabriquant des graines)

 

 

histoire de la Botanique...

Dans l'Antiquité, la botanique est une branche de la médecine. Les plantes sont étudiées et classées en fonction de leurs usages et propriétés. Le philosophe Aristote (384-322 a.v. J.-C.) a écrit un Traité des Plantes hélas perdu. Son élève Théophase (372-287 a.v. J.-C.) est l'auteur de Histoire des Plantes en 9 volumes. Il classifie les végétaux selon leur taille; arbres, arbustes, arbrissaux et herbes. Un médecin grec Dioscoride (1er apr. J.-C.) laisse un traité, La Matière Médicinale dans lequel il classe les plantes en aromatiques, alimentaires, médicinales et vénéneuses. Pline l'Ancien (23-79 apr J.-C.) qui est l'auteur d'une Histoire Naturelle en 37 volumes, fait la compilation des connaissances en botanique à son époque.

Au moyen Age, la botanique se limite à l'étude des plantes par les ouvrages anciens. Pour connaitre une fleur on ne va pas la cueillir dans les champs, on l'étudie dans les livres...

Au XVIe siècle, la botanique prend son essor. Les botanistes décrivent le plus grand nombre de plantes possible en les observant en nature et les classent selon un système qui tient compte des ressemblances et des différences.

Le XVIIIe siècle est dominé par l'oeuvre de Carl Von Linné (1707-1778) par Systema Naturae et de la dynastie des de Jussieu, frères, neuveu et fils, tous systématiciens et enseignants.

Au XIXe siècle l'on introduit l'arbre généalogique des végétaux appelé Phylogénétique d'abord par les travaux de Lamark (1744-1829) puis par Charles Darwin (1809-1882) dans ses théories sur l'évolution des espèces.

Floraciel, l'Eveil de Soi par guidance- soins floraux et soins harmonisants    la Fée des Chons

spampoison

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×