frêne

OLEACEAE Fraxinus excelsior- frêne

 

description

40 m de haut

écorce lisse gris-brun au départ puis parcouru de longs sillons longitudinaux

feuilles imparipénnées à 9-15 folioles,  sciées,  bourgeons noirs caractéristiques à la base des feuilles

fleurs hermaphrodites ou bien soit mâles soit femelles

fruits samares plates prologées par aile en forme de langue

autoécologie

jusqu'à 1600m d'altitude- vallées fluviales, forêt marécageuse

mythologie

arbre de Poséidon, dieu de la mer et des séismes. Pour les Grecs, c'est le Frêne qui engendre la race de bronze, fille des Frênes, terrible et puissante. Les Méliades étaient les nymphes du Frêne, elles accompagnaient les Géants.
Pour l'Islam Taslent, le Frêne, est l'arbre de la femme par excellence ; elle doit l'escalader pour cueillir les feuilles qui nourriront le bétail.  C'est au Frêne qu'elles suspendront des amulettes "qui font battre le coeur des hommes".
Il est interdit aux hommes sauf aux forgerons qui pratiquent  l'art de la trempe, c'est à dire ceux qui sont maîtres du feu et de l'eau.

Mais c'est  surtout chez les peuples du Nord que les mythologies s'y réfèrent. Pour les Germains c'est l'Arbre du monde ; le gardien de la pérennité de la Vie.

Pour les Scandinaves, c'est Yggdrasil, le grand Frêne, l'Arbre du coursier d'Odin.

 

 

Floraciel, l'Eveil de Soi par guidance- soins floraux et soins harmonisants    la Fée des Chons

spampoison

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×